Economie

Des résultats satisfaisants notés dans la région.


Une étude comparative entre 2015 et 2018 a permis de constater qu’il y a un bond de 5% d’accès en eau potable, soit 75% en milieu rural.
Pour l’assainissement un taux 68% en milieu rural et 90% en milieu urbain est noté dans la région de Saint-Louis, note l’adjoint au gouverneur chargé du développement.
Ces résultats satisfaisants ont coûté plus de 33 milliards de francs CFA.
Ce qui constitue « une progression très positive vers les objectifs du développement durable » de l’avis de Ousmane Sow, directeur de l’Agence régionale de développement, qui souligne toujours que « cela est dû aux investissements qui ont été réalisés par l’État et les partenaires techniques dans la région ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.