Internationnal Religion

« Deungne ma donne diaay doolé, mais Yallah…* »



Cheikh Tidiane Gadio a évoqué son arrestation aux Etats-Unis à l’Assemblée nationale, lors de la plénière sur le projet de loi portant révision de la Constitution. L’ancien ministre des affaires étrangères a en effet, témoigné du soutien que lui a apporté le président de la République Macky Sall.

« La première fois qu’il ( Macky Sall) m’a appelé, il m’a dit Cheikh je suis avec toi à 200%. Je te rappelle dimanche pour qu’on discute et quand, il m’a rappelé, on n’a discuté 1 heure et demie. Je lui tout dit. Je lui ai dit ceci : « saches que j’étais avec toi avant, maintenant je suis davantage avec toi jusqu’à la fin», a-t-il rappelé. Il a également fait le même témoignage à l’endroit du Président de l’Assemblée nationale. « Mon grand frère Moustapha Niasse m’a aussi appelé et il a mis à ma disposition, le plus grand ‘kourouss’ (chapelet), celui de sa regrettée maman, qui a toujours prié pour moi et demandé l’état de notre dossier », a-t-il confié.

Non sans ajouter qu’il a été injustement arrêté. «Deugne ma done diaay doolé, mais Yallah mi sakk doolé, diayna lèn doolé, motakh ma taxaw fii tey » (Ils m’ont imposé leur force mais Dieu à qui appartient la force, leur a imposé la sienne. C’est grâce à cela que je suis ici aujourd’hui », a-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.