Economie

le Roi du Maroc gâte les travailleurs…Il augmente les salaires






Dans un communiqué, le gouvernement marocain annonce la signature jeudi 25 avril 2019 d’un accord social avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), et trois syndicats de salariés : l’Union marocaine du travail (UMT), l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM).
L’accord obtenu après deux ans de négociations prévoit une augmentation des salaires des fonctionnaires de 400 à 500 dirhams (37 à 46 €) répartie sur trois ans. Dans le privé (hors agriculture), le salaire minimum actuellement de 2 570 dirhams (240 €) bénéficiera d’un coup de pouce de 10% sur deux ans.

Parallèlement, les allocations familiales vont passer de 200 à 300 dirhams pour les trois premiers enfants. L’accord porte également sur l’institutionnalisation du dialogue social, le renforcement des libertés syndicales, la réforme des régimes de retraite et la protection sociale.

Le coût de ces mesures pour l’État marocain est évalué à 7 milliards de dirhams (350 M€)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.