Economie

Les marchands « étaleurs » de Sandaga sceptiques à l’idée d’un recasement hors de Dakar


La salubrité publique est l’une des priorités du président de la République qui l’a d’ailleurs rappelé lors de sa prestation de serment. Le ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’hygiène publique, dans la foulée, a entamé des actions d’envergure de désencombrement et de nettoyage dans les artères de la capitale sénégalaise qu’il mène en coordination avec la mairie de Dakar et l’autorité déconcentrée. Même si l’idée est bien accueillie en dépit d’une « absence de concertation », si l’on s’en tient aux propos de Abdoulaye Guèye, responsable des marchands ambulants au niveau de Sandaga, le recasement des marchands tabliers et ambulants vers un autre site hors du centre-ville va constituer le principal défi à relever pour la tutelle.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.