A LA UNE

Idrissa Seck, Sonko, Madické «réprouvent » le projet constitutionnel de Macky






Les responsables de l’opposition emmurés dans un silence depuis quelques temps ont rendu public aujourd’hui un communiqué. Dans la demeure de Idrissa Seck où Ousmane Sonko, Madické Niang se sont réunis, la bande des trois en l’absence de Issa Sall qui cautionne toutes décisions sortant de cette rencontre  «réprouvent le fait que des modifications aussi substantielles de la Constitution aient été initiées en l’absence de toute forme de concertation.Ils estiment aussi que des réformes d’une si grande ampleur ne seraient légitimes que si elles sont effectuées par voie référendaire. En effet, pour une Constitution modifiée par référendum seulement en 2016, l’initiative de supprimer le poste de Premier Ministre exige une nouvelle consultation du Peuple souverain, d’autant plus que ce projet n’a été mentionné dans aucun des programmes proposés aux sénégalais lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019».

IGFM




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.