Economie

NDIAGANIAO barre la route à la Grippe Équine.


Pour sauver les chevaux et ânes de la grippe équine qui sévit actuellement au Sénégal et dans la commune de Ndiaganiao, le Docteur Téning Sène, responsable Apr, a entrepris une vaste opération de vaccination contre ce fléau. Dans cette partie du Djéguem, les chevaux et ânes assurent la sécurité alimentaire, car ils effectuent tous les travaux champêtres, transportent les personnes et les biens d’où le fait de veiller à leur santé revêt un acte de développement. 
D’autre part, le traitement est coûteux et n’est pas à la portée de tous, a souligné le docteur Téning.
« Nous avons mobilisé 19 docteurs vétérinaires et agents pour effectuer le traitement avec des médicaments de qualité. Nous avons organisé l’activité sur 2 sites dont l’un à Ndorong dans la zone de Sandock et l’autre à Ndiaganiao au centre, pour toucher toute la commune », selon la directrice du centre national de formation des techniciens des pêches et de l’aquaculture, par ailleurs chef du projet de développement accéléré de l’aquaculture du PSE. 
Profitant de l’occasion, paysans et populations demandent à l’État de mettre en place un programme de vaccination contre la grippe équine tel qu’il l’a fait contre la peste équine. Ils ont aussi souligné les problèmes d’accès, notamment la réhabilitation de la route Sandiara Ndiaganiao annoncé par le Président Macky Sall lors de la pose de la première pierre de l’autoroute Mbour-Kaolack. Concernant l’électricité qui est en cours, ils demandent à l’État d’accélérer le programme, vu le rôle que l’électricité joue dans le développement socio-économique et le mieux être de la population…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.