Télévision

Abdoulaye Baldé ne craint pas pour son fauteuil de maire


Son nom a circulé parmi ceux des probables membres du prochain gouvernement. Interpellé par nos services sur cette éventualité, le maire de Ziguinchor qui a rejoint le camp présidentiel avant les élections présidentielles donne sa langue au chat. Ce sur quoi il ne se tait pas par contre, c’est la menace qui pèserait sur son fauteuil de maire. Le maire de Ziguinchor serait sur chaise éjectable si l’on tient compte des résultats des dernières élections. Mais Abdoulaye Baldé ne semble pas ébranlé par les performances de l’Ouragan Ousmane Sonko à Ziguinchor. Le premier magistrat de cette ville du sud se définit comme un “Dalai Lama” et invite à faire la part des choses entre présidentielle et locales.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.