Economie

Le Conseil de sécurité se félicite du consensus trouvé entre les parties signataires de l’Accord


 Les membres du Conseil de sécurité à la suite de la réunion tenue  du 18 au 20 mars à Addis Abeba (Ethiopie), entre le  Gouvernement centrafricain et les 14 groupes armés que compte le pays, s’est félicité du consensus trouvé par les parties signataires.
Au préalable le conseil a eu droit à un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), Mankeur Ndiaye. Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé à ce dernier, leur ferme appui dans l’accomplissement de sa mission et sont convenus de continuer à suivre de près la situation en RCA.
Aussi, les membres du Conseil de sécurité selon le communiqué parvenu à notre rédaction, se sont félicités du consensus auquel sont parvenues les parties signataires de l’Accord politique de paix et de réconciliation en RCA concernant la formation d’un gouvernement sans exclusive conformément à l’article 21 de l’Accord politique, ainsi que de l’engagement pris par l’Union africaine, la Communauté économique des États de l’Afrique centrale et les Nations Unies.
La même source indique, qu’ils ont également pris note de l’annonce d’un nouveau gouvernement par les autorités centrafricaines.
Au chapitre des recommandations, les membres du Conseil de sécurité ont exhorté les parties prenantes centrafricaines à mettre en œuvre l’accord de paix de bonne foi et sans délai afin de répondre aux aspirations exprimées par le peuple centrafricain à la paix, la sécurité, la justice, la réconciliation, l’inclusion et le développement.  Pour finir, ils ont appelé les pays voisins, les organisations régionales et tous les partenaires internationaux à appuyer la mise en œuvre de l’accord de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.