Uncategorized

« Keurou diné Yi gnakougnou fayda beuy…. »


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Mars 2019 à 21:48 | | 0 commentaire(s)|

Le fils ainé du khalife des Layénes se dit foncièrement contre l’idée que certains sénégalais se font de vouloir écarter les familles religieuses dans la gestion de la cité. Pour Seydina Issa en tant que régulateur social, les guides religieux ont leur place et avis sur la cité. Personnellement, il n’hésitera pas à donner son opinion sur les questions qui intéressent le pays notamment sur l’éducation qui perd de plus en plus en crédibilité au niveau international.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.