Environnement

Le Soudan du Sud devant une cour régionale de justice pour répondre du cas Awok




Selon Amnesty International, le gouvernement du Soudan du Sud est pour la première fois convoqué devant une cour régionale de justice pour des crimes présumés commis par ses services secrets. Après une audience mercredi 6 mars, la Cour est-africaine de justice, basée à Arusha, a convoqué le ministre de la Justice pour le 25 mars. Il devrait s’expliquer sur l’affaire Kerbino Wol Agok, un homme d’affaires et philantropiste détenu arbitrairement depuis dix mois.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.