Environnement

Les ânes décimés par une maladie au Niger: une société agropastorale fragilisée




A Agadez, au Niger, la gourme équine ou angine du cheval fait rage. Depuis décembre 2018, ce sont plus de 4000 ânes qui sont morts de cette maladie bactérienne contagieuse. Ingall, zone pastorale par excellence, située dans le nord désertique du pays, est la plus touchée. Jusqu’ici, aucune solution concrète n’a pu être trouvée par les autorités pour éradiquer cette maladie.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.