Environnement

Affaire Skripal: un an après l'empoisonnement, toujours autant de zones d'ombre




Il y a un an, la petite ville de Salisbury, en Angleterre, devenait l’épicentre d’une nouvelle affaire d’empoisonnement d’un ancien agent russe. Sergueï Skripal et sa fille Ioulia s’effondraient sous l’effet d’un puissant agent neurotoxique. Hospitalisés dans le coma, ils se sont ensuite rétablis mais sont aujourd’hui gardés dans un lieu tenu secret par les autorités britanniques. La Russie, accusée par la Grande-Bretagne dans cette affaire, rejette ces accusations et critique la façon dont les Britanniques mènent l’enquête.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.