Politique Texto

Issakha Diop et ses camarades félicitent Macky Sall et s’érigent en bouclier contre toute velléité de subversion


 Lors d’une grande journée de mobilisation tenue hier,  le coordonnateur de la jeunesse de Benno bokk yakaar et de la grande majorité présidentielle du département de Pikine a, au nom de ses camarades, « félicité le président de la République pour sa brillante réélection ».
 
« C’est une première depuis 2000 », fait remarquer Issakha Diop, qui s’appesantit sur le score de 58,27% obtenu par son mentor, dès le premier tour du scrutin.
 
« La jeunesse de Pikine a joué un rôle très déterminant et cette forte mobilisation le démontre. (…) Les Sénégalais portent Macky Sall au coeur », ajoute le maire de Pikine-Est qui s’active, avec ses camarades, «  pour la consolidation du pouvoir de Macky sall ».
 
Il rappelle qu’en meeting dans le département au cours de la dernière campagne électorale, le chef de l’Etat qui rempile ainsi a envoyé un « message fort » aux habitants de cette cité acquise à sa cause depuis 2012, en s’engageant à créer plus d’un million d’emplois dont une bonne part reviendra à Pikine.
 
Mentionnant que 71% de la population de Pikine est composée de jeunes, Issakha Diop, qui remercie le président d’avoir nommé des fils du département à des postes stratégiques dans l’appareil d’Etat, exhorte Macky Sall à, dans cette lancée, promouvoir d’autres cadres locaux de cette tranche d’âge.
 
 « Nous espérons faire partie des jeunesses qui vont accompagner le président de la République à réaliser ses ambitions », souhaite encore le maire de Pikine-Est, qui met le curseur sur « cette jeunesse qui regorge de talents et de compétences. Une jeunesse active qui participe au développement de ce pays ».
 
M. Diop termine son propos en avertissant une certaine opposition qui conteste les résultats provisoires proclamés par la Commission nationale de recensement des votes. « La jeunesse du département de Pikine s’érige en bouclier du président de la République pour faire face aux fossoyeurs de la démocratie. Nous ne laisserons personne brûler ce pays. Nous n’accepterons pas que ce pays soit mis à feu et à sang », met-il en garde contre toute velléité de subversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.