Politique Télévision

Sa maison vandalisée et des menaces de mort proférées à son encontre, Adja Soda Dieng interpelle le Khalife Général des Mourides.


Suite à un enregistrement sonore partagé sur Watshapp lui ayant été attribué et dans lequel il lui est imputé d’avoir tenu des propos discourtois en direction de Touba et de ses populations, Adja Soda Dieng est passée tout près de la trappe. C’est nuitamment que des hommes sont venus chez elle vandaliser sa maison.  » Heureusement que je n’étais pas sur place, sinon j’allais être tuée. Et pourtant, entre celle qui parle sur l’enregistrement et moi, il n’est pas besoin d’être expert pour savoir que nous n’avons pas la même voix. Il y a que ceux qui étaient venus m’attaquer ne savent pas faire le distinguo. Moi je ne démarre jamais mes propos sans prononcer le nom de Serigne Abdou Lahad.  » Adja Soda Dieng, responsable politique Apériste à Touba (malgré sa récente décision de suspendre ses activités), interpelle le Khalife Général des Mourides sur le danger qui la guette.  » Je suis certain qu’il ne sait pas qu’à Touba, il y a des gens qui frappent les citoyens.  » Elle a déposé une plainte au niveau du tribunal de Mbacké…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.