Politique Télévision

La plateforme OSC SUN pose le débat et interpelle les candidats à la présidentielle


Au Sénégal, 1 enfant sur 3 perd la vie à cause de la malnutrition.
Des milliers touchés par un handicap mental et physique et les femmes enceintes ne sont pas épargnées par la pandémie avec un risque plus élevé de complications et de décès tout comme leurs bébés.
Forte de tous ces constats, la plateforme des organisations de la société civile pour la nutrition et la sécurité alimentaire a décidé de mener un plaidoyer pour un renversement de la situation nutritionnelle dont les efforts demeurent encore précaires.
Jugeant le contexte de la campagne électorale favorable pour poser le débat, la plateforme regroupant une trentaine d’organisations a décidé d’interpeller les candidats pour susciter une attention particulière de leur part.
Un engagement qui, pour l’organisme, doit aller dans le sens d’une meilleure prise en compte de la nutrition dans leurs programmes politiques respectifs.
Au delà des conséquences dévastatrices sur le plan humain et social, la malnutrition sous ses diverses formes engendre également des pertes économiques considérables qui avoisinent jusqu’à 11% du PIB, avance l’organisme.
Ceci dit, les membres de la plateforme attendent une meilleure allocation des ressources financières dans le domaine pour renverser la tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.