Economie

Boubacar Camara indexe un déficit de réformes.


Pour Boubacar Camara de « Sonko Président », l’Etat n’est pas allé jusqu’au bout des réformes proposées à travers le Plan Sénégal émergent. L’invité de « Face à Dakaractu » ce vendredi, qui s’est arrêté sur les goulots qui étranglent le Sénégal, a théorisé cinq réformes majeures pour véritablement installer le pays sur les rampes de l’Emergence, en précisant que Macky Sall a démontré aux Sénégalais la manière dont on ne doit pas diriger un pays. « Macky Sall est l’anti-modèle du dirigeant », caricature-t-il. Ainsi, il milite pour des programmes de financement des jeunes pour lutter contre le chômage et pour une protection des travailleurs, jusqu’à la retraite. Il juge utile la mise en place d’un Fonds de pension sur l’émigration avec la maison de la Diaspora que « Sonko Président » compte mettre sur place une fois au pouvoir. « Une part du budget doit être consacrée à l’autonomisation des femmes », propose-t-il encore. « Nous voulons faire du lycée De la Fosse une université numérique », ajoute-t-il.

49, 2 % des ménages peinent à assurer les trois repas, alerte le leader de Jengu, se basant sur des statistiques de l’Ansd. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.