Uncategorized

« Nous devons tous travailler pour la paix définitive en Casamance »


Après Cap-skirring, le président sortant a fait cap sur Oussouye où il a été accueilli triomphalement par les populations. Face aux nombreux militants acquis à sa cause, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakkar a appelé à la paix en Casamance. « Unissons-nous. Nous sommes tous des fils de ce pays appelé Sénégal. Nous devons travailler à consolider cette paix sans laquelle aucun développement n’est possible. Nous devons tous travailler pour que la Casamance respire durablement et définitivement la paix », a déclaré Macky Sall. Profitant de l’occasion, il a célébré la mémoire feu Bruno Diatta, natif de cette localité.

« Vous ne serez plus oubliés… »

Par ailleurs, il est revenu sur ses réalisations dans la zone. A l’en croire, avant 2012, le taux d’électrification dans cette contrée était de 2%. Aujourd’hui, s’enorgueillit-il, il est à 82%. Poursuivant, il informe avoir déjà réalisé un collège neuf à Elinking pour 200 millions de francs CFA, en sus, de la construction d’un bloc scientifique à Oussouye. Mieux, il dit avoir doté le département d’Oussouye de trois ambulances médicalisées et envoyé des sages-femmes à l’ensemble des postes de santé du département.

« Le travail engagé devra être poursuivi après le 24 février 2019. J’aime la Casamance, je l’ai dans mon cœur et je sais que vous me portez dans votre cœur », a déclaré le président sortant pour demander le suffrage des sénégalais. Avant d’ajouter : « Vous ne serez plus oubliés populations de la Casamance dans les politiques publiques tant que je serai à la tête du pays. Je vous demande un nouveau pacte de 5 ans ensemble avec vous pour le développement inclusif de la Casamance ».

emedia.sn



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.