« Nous devons tous travailler pour la paix définitive en Casamance »


Après Cap-skirring, le président sortant a fait cap sur Oussouye où il a été accueilli triomphalement par les populations. Face aux nombreux militants acquis à sa cause, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakkar a appelé à la paix en Casamance. « Unissons-nous. Nous sommes tous des fils de ce pays appelé Sénégal. Nous devons travailler à consolider cette paix sans laquelle aucun développement n’est possible. Nous devons tous travailler pour que la Casamance respire durablement et définitivement la paix », a déclaré Macky Sall. Profitant de l’occasion, il a célébré la mémoire feu Bruno Diatta, natif de cette localité.

« Vous ne serez plus oubliés… »

Par ailleurs, il est revenu sur ses réalisations dans la zone. A l’en croire, avant 2012, le taux d’électrification dans cette contrée était de 2%. Aujourd’hui, s’enorgueillit-il, il est à 82%. Poursuivant, il informe avoir déjà réalisé un collège neuf à Elinking pour 200 millions de francs CFA, en sus, de la construction d’un bloc scientifique à Oussouye. Mieux, il dit avoir doté le département d’Oussouye de trois ambulances médicalisées et envoyé des sages-femmes à l’ensemble des postes de santé du département.

« Le travail engagé devra être poursuivi après le 24 février 2019. J’aime la Casamance, je l’ai dans mon cœur et je sais que vous me portez dans votre cœur », a déclaré le président sortant pour demander le suffrage des sénégalais. Avant d’ajouter : « Vous ne serez plus oubliés populations de la Casamance dans les politiques publiques tant que je serai à la tête du pays. Je vous demande un nouveau pacte de 5 ans ensemble avec vous pour le développement inclusif de la Casamance ».

emedia.sn



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated