Internationnal Religion

Macky Sall tacle l’opposition: « Ils attaquent les magistrats et la justice et ne parlent pas de mon bilan »


« Vous avez dit que Matam est un titre foncier politique. Donc si quelqu’un doit venir ici, il doit demander la permission au propriétaire du titre foncier », a affirmé le candidat de la coalition au pouvoir. Macky Sall s’est aussi réjoui de la chance qu’il a d’être aimé par tout le monde. «  J’ai la chance d’être aimé partout et c’est ce qui étonne certains politiciens. Ce soutien que j’ai partout au Sénégal et le travail que j’ai accompli depuis que je suis à la tête du pouvoir, ont fait que je lève la tête haut partout ».

Et, poursuit le candidat sortant, « vous avez remarqué que personne n’attaque mon bilan. Ils attaquent plutôt la justice. Mais ils oublient que c’est cette justice qui a toujours été là depuis les indépendances. Les magistrats ne sont pas des hommes politiques. Ce sont des fonctionnaires qui rendent la justice au nom du peuple sénégalais ».

Pour conclure au meeting de Matam, Macky Sall s’est fixé comme objectif (quand il aura un second mandat), de faire de la région de Matam une localité émergente. « C’est la raison pour laquelle vous avez constaté qu’on a 355 Km de route à Matam, pour plus de 275 milliards de nos francs.

Ici à Matam, nous avons fait également beaucoup de progrès dans le domaine agricole avec la mise en place de plusieurs programmes. Matam aura un aéroport international à Ourossogui. Air Sénégal pourra à partir de 2020, faire des voyages quotidiens comme c’est le cas aujourd’hui à Ziguinchor. Cela fait partie du programme de désenclavement de Matam. Vous avez la route de Ila Touba, Linguère, Ourossogui et la route Saint-Louis, Ndioum, Ourossogui. C’est vous dire que la déferlante est lancée » a expliqué le candidat de Bby.

Senenews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.