Uncategorized

Les conditions de Mamadou Lamine Diallo et d’Abdoul Mbaye acceptées par Idrissa Seck



Abdoul Mbaye et Mamadou Lamine Diallo ont décidé de se ranger derrière Idrissa Seck pour les besoins de la présidentielle de février 2019. Ces deux noms de la scène politique sénégalaise n’ont pas acté leur ralliement au candidat de IDY2019 par philanthropie. Les présidents d’ACT et de Tekki ont jeté leur dévolu sur l’ancien maire de Thiès car, à les croire, c’est le seul des 4 de l’opposition à avoir rempli les critères de choix qu’ils ont posés sur la table. Ainsi, Idrissa Seck a accepté de diminuer de façon drastique les pouvoirs du président de la République, de remplacer les fonds politiques par des fonds de souveraineté, de dépolitiser l’administration, mais aussi de rétablir le principe de séparation des pouvoirs. Idrissa Seck s’est aussi engagé à nommer une personne neutre pour organiser les élections.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.