Environnement

Iran: Faranguis Habibi raconte la Révolution, l’exil et la quête identitaire




Féministe, sociologue de formation, adjointe puis chef de service à la rédaction persane de RFI de 1991 à 2011, l’Iranienne Faranguis Habibi a quitté son pays deux fois. Une première fois avant la Révolution et une deuxième fois en 1987, de manière définitive, fuyant la guerre Iran-Irak et les bombardements quotidiens de Téhéran. La journaliste a fui aussi le régime des mollahs arrivé au pouvoir en 1979. Dans son livre autobiographique, La guerre m’a parlé de loin, qu’elle vient de publier à l’occasion du quarantième anniversaire de la Révolution iranienne, Faranguis Habibi retrace son parcours d’exilée, remémorant ses rêves et ses ambitions d’antan.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.