Environnement

Sénégal: Macky Sall et Madické Niang lancent leur campagne à Touba



Au Sénégal, la campagne électorale a démarré, ce dimanche 3 février. Première étape du marathon présidentiel jusqu’au 24 février: les meetings d’ouverture. Les cinq candidats sont attendus dans l’axe stratégique Dakar-Thiès-Touba. A Touba, la ville sainte, il y deux meetings, celui du président sortant Macky Sall et celui de Madické Niang. Tous deux sont attendus dans la journée.

Démarrer sa campagne électorale à Touba est un symbole fort. C’est même un passage obligé. Tout commence avec la rencontre du grand Khalife des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Les deux candidats vont se succéder devant lui. Le candidat Idrissa Seck l’a déjà vu, vendredi 1er février.

C’est une ville sainte, mais c’est surtout un bastion historique du Parti démocratique sénégalais d’Abdoulaye Wade. Madické Niang est issu des rangs du PDS mais il n’a pas l’appui de son camp qui lui préfère toujours Karim Wade. Son objectif, cependant, c’est de rallier, à sa candidature, les électeurs fidèles d’Abdoulaye Wade. En commençant sa campagne avec un meeting à Mbacké, la ville voisine, Madické Niang se met vraiment dans les pas du patriarche.

Le président sortant sait aussi que Touba est une ville stratégique. Les électeurs sont privés de Karim Wade, et Macky Sall compte bien capitaliser sur la construction de l’autoroute Ila-Touba qui a changé la vie des habitants, comme celle des pèlerins. On peut néanmoins se demander s’il pourra bouleverser les habitudes électorales qui sont quand même très ancrées dans la région. Son meeting est également à Mbacké, dans l’après-midi.

Sillonner le Sénégal d’ici le 24 février

Les cinq candidats du scrutin de cette présidentielle devront parcourir les quatorze régions du Sénégal. Aujourd’hui, pour ce qui est des trois autres candidats, Idrissa Seck est dans son fief de Thiès. Issa Sall est, lui, à Dakar, tout comme Ousmane Sonko.

On voit donc se dessiner cet axe le plus stratégique du Sénégal, Dakar, Thiès et Touba. Tout le pays sera visité pendant les vingt-et-un jours de campagne et ce sera un meeting quotidien, au moins, pour chaque candidat.

Des affiches, des stylos, des T-shirts, des casquettes… Toute la panoplie pour permettre aux gens de voir notre image parce que l’image aujourd’hui est très, très importante.

Ecouter notre reportage dans les QG

02-02-2019
– Par
William de Lesseux



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.