Texto

« Ce que Macky Sall doit faire pour gagner à Touba (…) Le seul interlocuteur du président, c’est le peuple »


Depuis son accession au pouvoir, Macky Sall a du mal à convaincre Touba qui est restée dans l’escarcelle du Pape du Sopi et de ses alliés. Pourtant, l’actuel président du Sénégal met le développement de la ville sainte au centre de ses préoccupations. Mais selon Serigne Mouhamadoul Bassirou Mbacké Ibn Serigne Dame Atta, le président Sall a péché dans le choix des hommes qui le représentent dans la ville sainte. Et ce, dès le début. Pour ce petit-fils de Serigne Touba interviewé par Dakaractu, les frasques de Moustapha Cissé Lô dans la cité religieuse n’ont pas aidé Macky Sall. Aussi, cite-t-il l’inaccessibilité du président Sall qui a contribué à l’éloigner de sa base à Touba. À la question de savoir si Macky Sall doit avoir peur de l’opposition, Serigne Bassirou Mbacké répond par la négative. Selon lui, le chef de l’État doit avoir conscience qu’il n’a qu’un seul interlocuteur : le peuple. S’il convainc celui-ci, il peut être sûr de rempiler au soir du 24 février car, à l’en croire, il le mérite amplement au regard de son bilan.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.