Economie

Le Secrétaire général du MEDD pour l’amplification des études au niveau des différentes régions du Sénégal


Le Projet d’Appui Scientifique aux processus de Plans Nationaux d’Adaptation (PAS PNA) touche à sa fin au Sénégal. Aussi, un atelier final des études de vulnérabilité dans la zone de Fatick a réuni les membres des consortia et du comité de suivi et l’ensemble des parties-prenantes du projet. Des résultats importants ont été trouvés. Aussi le Secrétaire Général du ministère de l’environnement et du développement durable a dit souhaiter que des partenaires permettent d’amplifier ces études au niveau des différentes régions du Sénégal. « Nous avons traité la région de Fatick, mais ce qui est souhaitable sous peu c’est d’élargir même ces secteurs pour disposer de données scientifiques fiables pour aider à la prise de décision des autorités. » D’autres projets dans le cadre du processus PNA vont arriver, a dit Melinda Noblet, experte scientifique du projet, et qui vont reprendre la méthodologie adoptée dans le cadre du projet PAS PNA.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.