Texto

Cette promesse tenue de Macky Sall à la Casamance


Le Sénégal vient de réceptionner son Airbus A330-900 Neo. C’est vers 13 h 38 que l’avion baptisé Casamance a atterri sur le tarmac de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Quelques minutes après, le président de la République, Macky Sall, à la tête d’une forte délégation gouvernementale composée de son Premier ministre, Mouhammad Boun Abdallah Dionne, du président du Hcct (Haut conseil des Collectivités territoriales), Ousmane Tanor Dieng, du ministre en charge du Tourisme, Maïmouna Ndoye, entre autres, a visité l’avion sénégalais ‘’Esprit Air Téranga’’.

Au sortir de sa visite, le chef de l’État a rappelé que « la réception de cet appareil n’est rien d’autre qu’une réalisation d’une autre promesse du Plan Sénégal émergent (Pse) ».

Pour lui, c’est une première fois que le Sénégal se dote de la pleine propriété d’un avion neuf de cette dimension, à la pointe de la technologie et de l’innovation. Macky Sall a estimé que baptiser l’avion ‘’Casamance’’ est une manière d’honorer la région du Sud. « Nous traduisons ainsi notre aspiration forte au développement inclusif axé sur la valorisation de notre terroir. La belle Casamance nous offre son miroir reluisant pour refléter son l’image de la Téranga sénégalaise dont les destinations internationales d’Air Sénégal ».

‘’L’acquisition de ce nouvel appareil vient renforcer la flotte de notre compagnie nationale. Notre pavillon national est désormais outillé pour engager l’exploitation de son réseau international. Se faisant, nous confortant de la vocation de notre pays de par son positionnement géographique d’être un hub aérien à la croisée de voies intercontinentales. Cette vocation correspond à une vision ambitieuse et rationnelle de ce que doit être le Sénégal émergent. Un Sénégal audacieux ; un Sénégal qui progresse ; un Sénégal qui travaille avec un aéroport moderne répondant aux normes standards internationaux », dit-il et d’ajouter :  » En matière de trafic, il est logique de travailler à positionner le Sénégal comme un hub aérien qui nous ouvre au reste du monde ».

Ainsi, conscient des exigences du transport aérien, le président de la République souligne que son gouvernement a pris le temps de procéder aux études nécessaires des meilleures compétences pour tirer les leçons d’échec et prendre des décisions informées et éclairées.

Aujourd’hui, la compagnie Air Sénégal s’agrandit et s’engage dans la desserte intercontinentale, a dit le président Macky Sall. « Le transport aérien est exigeant avec une marge de manœuvre qui ne laisse que peu de place à l’erreur et aucune à l’improvisation. C’est pourquoi, dit-il, nous avons pris notre temps et porté notre choix sur deux aéronefs de dernière génération qui alignent modernité, sécurité, efficience et confort. Des paramètres essentiels pour relever le défi de la compétition en matière de trafic aérien », a-t-il soutenu. 

Dans cette même lancée, le président de la République a invité son gouvernement à travailler à la rénovation et à la certification aux normes internationales de l’aéroport de Cap Skiring. Ce, en attendant la reconstruction de l’aéroport de Ziguinchor et la mise aux normes de ceux de Kolda et de Sédhiou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.