Uncategorized

« il n’y a pas de transhumance qui tienne, ce qu’il y a c’est le choix »


Souleymane Ndéné Ndiaye, Abdoulaye Baldé, Serigne Mbacké Ndiaye, Farba Senghor, Pape Samba Mboup, Talla Sylla, Aisstata Tall Sall, Jean Paul Dias… (difficile d’épuiser la liste), ont subi les foudres des internautes sénégalais dans les Réseaux sociaux, après avoir renié leurs propres convictions pour s’allier avec le régime en place. Ce mardi, le candidat sortant est venu voler à leur secours, lors de l’installation de son directoire de campagne. Macky Sall les exhorte à faire fi des injures et insultes et à consolider leur choix.

​ »Je voudrais encourager ceux qui ont envie de travailler pour l’avenir du Sénégal, pour consolider sa stabilité, de ne pas entendre les insultes, qui ne manqueront pas. Les injures ‘Ouais, il a transhumé !’. Il n’y a pas de transhumance qui tienne. Ce qu’il y a, c’est le choix lucide et raisonné d’un candidat qui soit le mieux placé, l’homme qu’il faut à la place qu’il faut », a-t-il dit pour défendre ses nouveaux alliés.

Pressafrik.com



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.