Environnement

L’opposition partagée sur le rapatriement de jihadistes français de Syrie




Que faire des jihadistes français détenus par les Kurdes en Syrie, environ 130 hommes, femmes et enfants ? Avec le départ prochain des soldats américains du pays, ces personnes pourraient être libérées. Le gouvernement français, qui jusqu’à présent s’opposait à leur retour, n’exclut plus leur rapatriement si les Forces démocratiques syriennes les expulsent. C’est une « option possible », une option parmi d’autres qui sont à l’étude, a indiqué ce mardi le ministère des Affaires étrangères. Dans l’Hémicycle, Christophe Castaner a précisé que ces « revenants » devraient être emprisonnés et jugés. Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir les oppositions.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.