Uncategorized

Aliou Sall s’excuse et accuse des éléments incontrôlés


Le maire de Guédiawaye et Dg de la Caisse de Dépôts et de Consignation s’excuse de la prétendue animation folklorique à la mosquée de Guédiawaye. En effet lors de l’inauguration de cette mosquée par le Chef de l’Etat, des sons de tam-tam avaient été entendus. Ce qui avait soulevé l’indignation générale de beaucoup de fidèles.
 
La prétendue animation folklorique tenue en marge de l’inauguration, le 19 janvier dernier, de la mosquée Sileyman Baal, qui continue de faire jaser dans les milieux politico-religieux, s’est invitée à la mise en place du comité électoral de Guédiawaye présidée par Aliou Sall.

En effet au cours de cette rencontre qui a vu la participation de plusieurs sommités, le maire de Guédiawaye a déclaré : « Je reconnais qu’il y a eu un peu d’animation folklorique lors de l’inauguration de la mosquée, mais cela s’est passé à 300 m du lieu du culte. Ce sont des éléments incontrôlés, par leur responsable, absent de la réunion préparatoire, animés par une volonté de saboter, qui ont été à l’origine du tintamarre. Lorsque, sur place, le constat a été fait, des personnalités ont joué les bons offices pour les dissuader, du fait de la sacralité des lieux, mais ils n’ont pas obtempéré » .

Source senegaldirect



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.