Environnement

«The Dizzy Brains», une révolte musicale à «Madagascar, pays punk»




Les images vibrent au rythme de la musique et de la misère dénoncée. C’est un documentaire tourné dans l’urgence, filmé avec des caméras amateurs, pour ne pas attirer l’attention des autorités malgaches. Car le sujet du film n’est pas seulement l’ascension aussi récente que fulgurante du groupe punk malgache dans le monde entier, mais surtout la rage des Dizzy Brains (et en particulier du chanteur Eddy Andrianarisoa) contre la pauvreté et la corruption dans leur pays. « The Dizzy Brains : Madagascar, pays punk » essaie nous faire comprendre les racines de cette révolte musicale et de la misère sociale qui se cachent derrière les cartes postales de Madagascar. Entretien avec la réalisatrice Stéphanie Joannès et le coauteur du film, Vincent Pion, au Festival international du documentaire (Fipadoc) à Biarritz, qui ferme aujourd’hui, 27 janvier, ses portes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.