Environnement

Cameroun: 117 arrestations suite aux manifestations de l’opposition




Au Cameroun, 117 personnes ont été interpellées lors des manifestations non autorisées de l’opposition qui se sont déroulées, samedi 26 janvier, dans plusieurs villes, selon les autorités camerounaises. A Douala, la répression a été particulièrement sévère, « disproportionnée », selon les opposants. Célestin Djamen, un des responsables du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a été blessé par balle tout comme maître Michèle Ndoki, l’avocate du MRC sans que l’on puisse déterminer encore s’il s’agit de balles en caoutchouc ou de balles réelles. Le gouvernement a démenti, samedi, tout usage de balles réelles.  Dans la capitale française, à Paris, l’ambassade du Cameroun a été envahie par des manifestants.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.