Uncategorized

La mairie de Patte d’Oie dégage ses responsabilités sur l’insécurité


La mairie de la Patte d’Oie n’est pas responsable de l’insécurité qui sévit au niveau du pont de l’Émergence (Ex Sénégal 92) d’où des corps sans vie de deux  »fakhmen » avaient été extraits, la semaine dernière. C’est du moins l’avis du maire Banda Diop.

« La sécurité publique n’est pas une compétence transférée. La commune est plutôt compétente sur ce qui est du cadre de vie, à savoir l’assainissement, le mieux-être et l’éclairage public », a d’emblée précisé l’édile de la Patte d’Oie. Il rassure: « Avec l’épisode malheureux des enfants trouvés morts dans le canal sous le pont, l’Etat est en train de prendre les mesures pour décourager les badauds qui squattent cette zone. Aujourd’hui, ce lieu est protégé par les forces de l’ordre qui y mènent des patrouilles régulières ». Il s’exprimait, ce matin, au cours d’une cérémonie de pose de la première pierre des travaux dans la commune.

S’agissant par ailleurs de la passerelle de Nabil Choucair, transformée en lieu de commerce, le maire de préciser qu’elle n’est pas du ressort de sa municipalité car étant, selon lui, sur la voirie classée qui est du domaine de l’Ageroute et de la gendarmerie de la circulation. Toutefois, fait savoir le maire, « on a mis en place une brigade environnementale qui, par moment, fait des visites intempestives sur le pont pour décourager les ambulants ».

seneweb



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.