Environnement

Nigeria: le gouvernement demande la suspension du plus haut magistrat du pays




Il y a du grabuge dans la campagne électorale nigériane, et un procès qui fait grand bruit à moins d’un mois du scrutin présidentiel du 16 février. Le président de la Cour suprême, inculpé pour fraude, doit être jugé par le Tribunal du code de conduite, une juridiction d’exception, créée spécialement pour juger les questions d’éthique. Dès son ouverture le 14 janvier dernier, le procès avait été ajourné en raison de l’absence de l’intéressé. Ce mardi 22 janvier encore, le plus haut magistrat du Nigeria ne s’est pas présenté à l’audience. Le gouvernement a toutefois réclamé à la justice la suspension du président de la Cour suprême le temps de son procès.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.