Environnement

Cinéma: «Ayka», le calvaire d'une sans-papiers dans une Russie implacable




Le film « Ayka » a valu à l’actrice kazakhe Samal Yeslyamova le prix d’interprétation féminine à Cannes. Le réalisateur russe Sergey Dvortsevoy raconte le quotidien d’une jeune femme kirghize sans-papiers dans une société russe impitoyable.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.