Environnement

Répression au Zimbabwe: les réseaux sociaux toujours coupés




Depuis vendredi, l’accès aux plateformes comme Facebook, WhatsApp ou Twitter est impossible. Le gouvernement zimbabwéen avait déjà coupé toute connexion à Internet, mardi, suite aux manifestations contre la vie chère. Depuis lors, l’accès a donc été rétabli partiellement.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.