ACTUALITÉ Politique

Réplique à la déclaration de Mamoudou sur les ondes de la RFI


Je suis ahuri de voir un journaliste comme Mamoudou Ibra Kane « faire le sale boulot ». Je l’ai toujours dit à mes proches, je ne suis pas et je n’estime pas Mamoudou Ibra Kane. Pourquoi ?

En clair, très tôt, j’ai détecté en lui un homme qui a une haine viscérale envers le PDS. Il a une manière fourbe de décrire la politique de maître Wade et, depuis quelque temps, j’ai constaté qu’il cherche, à corps et à cri, à manipuler l’opinion dans l’affaire Karim Wade.

Mamadou Ibra, ce feddayin qui n’a rien à foutre que de raconter des ragots pour le compte d’un président qui a peur d’affronter Karim, est aujourd’hui cloué au pilori par ces déclarations truffées de mensonges et de contre-vérités. Mais, ce que cet homme oublie est que les sénégalais savent démêler le grain de la paille. Personne ne croit à ses bagatelles. Halte !

Mamoudou, passez-moi l’expression, est animé de mauvaise foi. Parce qu’à vrai dire, un journaliste soucieux de l’avenir de notre pays doit clamer, dénoncer, critiquer, tel Pape Alé Niang, les manœuvres du président pour écarter Karim Wade et Khalifa Sall de la course. Mais aussi et surtout poser la question alarmante de l’indépendance de notre justice.

Sous nos cieux, la justice est manipulée, les droits de Karim Wade violés, des candidats recalés au parrainage, un fichier électoral qui n’est pas crédible, un président qui ne veut pas avoir d’adversaire de taille, un refus de respecter la décision des organisations internationales (ONU, CEDEAO…)… Tu ne veux pas parler de toutes ces questions Mamoudou ? Y a-t-il un sujet plus pertinent que cela pour un journaliste sérieux ?

Mamoudou, tu dois arrêter cette manipulation de l’opinion que tu ne vas jamais réussir. Tu n’es plus écouté parce que tu es devenu, excusez-moi de l’expression, « un chien de garde ». Ta presse n’est plus crédible. Cette déclaration sur les ondes de la RFI n’est que ridicule. C’est un radotage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.