Texto

Me Madické Niang dément, fait faux bond à l’appel de Sonko et réaffirme son adhésion au groupe des 25


Soupçonné d’être un candidat de l’ombre qui roule pour la majorité présidentielle, Me Madické Niang assure qu’il n’est pas de mèche avec Macky Sall et compte bien lui barrer la route. « Je suis dans le groupe des 25 et je partage le combat de l’opposition », a affirmé le candidat de la coalition Madické 2019.

Cependant, l’appel au boycott de la présidentielle prôné par le leader du Pastef reste selon lui un choix inapproprié pour évincer le locataire actuel du palais au soir du 24 février prochain. C’est du moins l’avis de l’ancien président du groupe parlementaire Liberté et démocratie.  « Je pense qu’il n’y a qu’une seule voix qui parle de boycotter les élections », en faisant allusion à Ousmane Sonko, cité ces temps-ci dans des scandales fonciers, et qui peine aussi à donner des explications claires sur sa présumée connivence avec la compagnie pétrolière Tullow Oil.
« Boycotter l’élection présidentielle est une question que Madické Niang ne peut pas régler individuellement », a déclaré hier l’ancien garde des sceaux, ministre de la Justice au siège de Taxawu Senegaal à la suite des affrontements entre Khalifistes et forces de l’ordre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.