Politique Texto

« Al Ousseynou Sy sera édifié sur son sort le 21 janvier » (Me Aboubacry Barro)



Al Ousseynou Sy a fait sa première comparution, ce matin devant le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar. Le responsable des jeunes khalifistes de Kaolack est poursuivi pour manifestation illégale et destruction de biens appartenant à l’État. Il a été arrêté lundi lors des échauffourées entre les pro-Khalifa Sall qui protestaient contre la décision du Conseil constitutionnel qui écarte provisoirement leur candidat de la joute présidentielle prévue le 24 février 2019 et les forces de l’ordre.
Son avocat, Me Aboubacry Barro revient sur la première audience de son client à la barre du tribunal des flagrants délits. « Le juge a ordonné le renvoi de l’affaire à la date du 21 janvier. Il a jugé nécessaire de faire appel aux deux témoins. » 
Sur le rejet de la demande de liberté provisoire formulée par la défense, le  juge a purement et simplement rejeté la requête, ce qui maintient l’inculpé en prison. »
Dans ce procès, il convient de noter l’absence de la partie civile…  
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.